Éveillé, il guide le neurochirurgien lors de son opération

By on 16 février 2016

C’est une première mondiale : au CHU d’Angers, un patient éveillé sous anesthésie locale a pu, grâce à des lunettes 3D, diriger les mains d’un chirurgien en train de lui enlever une tumeur cancéreuse au cerveau. Au cours d’une intervention chirurgicale qui s’est déroulée le 27 janvier dernier, le patient a ainsi guidé les praticiens afin d’éviter de créer des lésions au niveau des zones du langage et des connections visuelles près de laquelle la tumeur s’était logée.

C’est grâce à une technique intitulée Cervo (Chirurgie Éveillée sous Réalité Virtuelle dans le bloc Opératoire) qui a été lancée en 2014 que cette intervention chirurgicale a été réalisée avec succès. Le logiciel utilisé au cours de l’opération a été mis en place par Evelyne Klinger, directrice de recherche à l’école d’ingénieur ESIEA.

Le processus utilisé au cours de l’intervention est simple : des points lumineux sont projetés dans le champ visuel du patient. Si le malade opéré continue à voir ces points, c’est que le neurochirurgien n’enlève pas trop de matière cérébrale. Cette technique a l’avantage de permettre de réaliser des actes beaucoup plus précis et ciblés, ce qui n’était pas réalisable par le passé comme, par exemple, d’ôter des tumeurs difficilement atteignables.

Cette chirurgie « en mode éveillé » est pratiquée depuis les années 2000, la nouveauté vient principalement  de l’utilisation des lunettes 3D permettant de tester des fonctions beaucoup plus complexes, comme l’a expliqué l’une des personnes utilisant cette approche au CHU d’Angers :

«Tout comme il pouvait, jusqu’à maintenant, cartographier les réseaux du langage ou de la motricité grâce à la participation du patient éveillé, le neurochirurgien peut également localiser, et donc épargner, les connexions cérébrales des nerfs optiques dont l’atteinte conduirait à une altération définitive du champ visuel»

Le patient opéré avec succès le 27 janvier n’ayant plus qu’un œil suite à une maladie ophtalmologique, permettre qu’aucune connexion visuelle importante ne soit altérée au cours de la suppression de la tumeur était donc très important. Trois semaines après être passé dans le bloc opératoire, le malade « est en parfaite santé » ce qui est donc une bonne nouvelle. Lire l’article détaillé sur cette première mondiale : « Première opération d’une tumeur cérébrale chez un patient éveillé portant des lunettes de réalité virtuelle« 

Commentaires :

commentaires

Evina Isabelle

About Evina Isabelle

Isabelle Goepp est Psychologue de formation. Elle est responsable de publication de Buzz Santé.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply