Manger des fibres réduit le risque de cancer du sein

By on 3 février 2016

Consommer des aliments riches en fibres tels que les céréales complètes, les légumes verts ou les fruits et légumes secs réduit le risque de cancer du sein, selon une étude menée par les chercheurs de la Faculté de médecine de l’Université Harvard aux Etats-Unis. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue Pediatrics le 1er février 2016.

Les femmes qui mangent plus d’aliments riches en fibres dès l’adolescence ou à l’âge adulte, en particulier beaucoup de fruits et légumes, présentent un
risque de cancer du sein diminué de 12% à 19% par rapport aux femmes qui en mangent peu, conclut une vaste étude menée par les chercheurs de Harvard TH Chan School of Public Health.

Des travaux ont mis en évidence, avec des degrés de certitude variables, le rôle positif d’une alimentation riche en fibres dans la lutte contre le cancer du sein. Les données de cette nouvelle étude sont importantes parce qu’elles révèlent un facteur de mode de vie simple et modifiable contre le risque de développer le cancer du sein avant la ménopause.

L’étude a porté sur les données des 90 534 infirmières qui ont participé à la cohorte « Nurses’ Health Study II » lancée en 1989 par le nutritionniste américain Walter Willett. En 1991, ces femmes dont l’âge variait de 27 à 44 ans, ont renseigné par questionnaires leur régime alimentaire, et ont renouvelé l’expérience tous les quatre ans par la suite. En 1998, il leur a été demandé de remplir un autre questionnaire sur leur régime alimentaire durant leurs études secondaires.

Les chercheurs ont évalué l’apport en fibres et pris en compte un certain nombre de facteurs de confusion tels que la race, les antécédents familiaux de cancer du sein, l’indice de masse corporelle (IMC), la consommation d’alcool, le cycle menstruel, le changement de poids au fil du temps et d’autres facteurs alimentaires.

Les résultats de l’enquête montrent que le risque de cancer du sein est réduit de 12 à 19% chez les femmes qui consomment plus de fibres alimentaires (pruneaux, céréales au son pour petit déjeuner, haricots blancs cuits, amandes, abricots secs, coings, petits pois, pain complet, haricots verts, pommes, carottes, noix … ). Le consommation de ces aliments réduit de 16% le risque de cancer du sein.

Commentaires :

commentaires

La Rédaction

About La Rédaction

Buzzsante.com est un site de santé grand public L'équipe de Buzz Santé se compose de journalistes et professionnels de santé disposés à vous informer de tous les sujets de santé.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply