Un fonds d’indemnisation pour les victimes de la Dépakine ?

By on 24 février 2016

Le Ministère des Affaires sociales et de la Santé envisage de créer un fonds d’indemnisation pour les victimes la Dépakine, un médicament contre l’épilepsie commercialisé en France depuis 1967 et responsable de malformations graves chez le fœtus.

Christine Passeron-Audibert, déléguée régionale de l’Association d’Aide aux Parents d’Enfants souffrant du Syndrome de l’Anti-Convulsivant (Apesac) est convaincue que la Dépakine prescrite à des femmes enceintes peut entraîner des pathologies lourdes chez les enfants exposés in utero.

Un rapport de l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) montre que la Dépakine, un médicament contre l’épilepsie et les troubles bipolaires, a été responsable de 450 cas de malformations congénitales à la naissance entre 2006 et 2014. L’Etat envisage de créer un fonds d’indemnisation pour les victimes.

Marine Martin, la présidente de l’Association des victimes de la Dépakine, estime que l’antiépileptique Dépakine serait responsable de 1 050 cas de malformations congénitales et d’environ 160 décédés.

Commentaires :

commentaires

La Rédaction

About La Rédaction

Buzzsante.com est un site de santé grand public L'équipe de Buzz Santé se compose de journalistes et professionnels de santé disposés à vous informer de tous les sujets de santé.

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply