Share Button

L’Ordre national des pharmaciens a porté plainte contre 11 sites n’ayant pas obtenu la moindre autorisation de vente en ligne de médicaments. Les e-pharmacies visées par cette plainte ont en commun de concentrer leur business sur la vente en ligne de stimulants sexuels comme le Viagra ou le Cialis.

Onze sites illégaux de vente en ligne de médicaments sont visés par une plainte du Conseil national de l’ordre des pharmaciens en France. Les responsables de ces sites laissaient croire aux internautes qu’ils s’agit de sites français dûment autorisés et que, derrière leurs adresses virtuelle se cacheraiaient des officines de confiance ayant pignon sur rue.

Selon Alain Delgutte du Conseil National des Pharmaciens, “ces onze sites illégaux se cachent derrière des noms sonnant bien français” afin de mieux berner l’internaute, alors qu’ils ne sont pas autorisés à faire le commerce en ligne de médicaments. Lire la suite

Commentaires :

commentaires

 

0 Commentaires

Soyez le premier visiteur à commenter cet article.

Postez un commentaire

 

Veuillez vous connecter to post a comment.