Share Button

Une consommation quotidienne de la viande de bœuf, de porc ou d’agneau augmenterait le risque de mortalité, selon les résultats d’une étude révèle une étude américaine parue dans l’édition en ligne des Archives of Internal Medicine.

Le Professeur An Pan et ses collègues de la faculté de santé publique de l’Université de Harvard ont analysé des données de deux études américaines ayant porté sur 83.644 femmes et 37.698 hommes. Les participants ont été suivis pendant plus de 20 ans.

Les résultats publiés lundi dans l’édition en ligne des Archives of Internal Medicine montrent qu’une consommation quotidienne de la viande de porc ou de bœuf augmenterait nettement les risques de mortalité par maladies cardiovasculaires et par cancer.

Le risque de mortalité est encore plus important chez les personnes qui consomment la viande transformée, notamment les saucisses, le bacon et le salami, précisent les auteurs de l’étude dans le Journal of the American Medical Association (JAMA).

Remplacer une telle portion de viande rouge par la volaille ou du poisson réduirait ce risque de près de 19%. Les chercheurs suggèrent de consommer des légumes secs, du laitage allégé ou des céréales complètes pour minimiser les risques liées à une consommation importante de la viande.

Commentaires :

commentaires

 

0 Commentaires

Soyez le premier visiteur à commenter cet article.

Postez un commentaire

 

Veuillez vous connecter to post a comment.