Share Button

Plus de 62.000 nouveaux cas de Sida ont été recensés l’an dernier en Russie, soit une hausse de 5% par rapport à 2010. La prostitution serait l’une des principales causes de cette situation qui inquiète sérieusement les services sanitaires de Russie.

L’effondrement du bloc communiste a favorisé la paupérisation de l’Europe de l’Est à l’origine du développement du tourisme sexuel et de la prostitution comme moyen de survie en Russie. Dans des hauts lieux de fréquentation touristique, des filles russes attendent le chaland qui mordrait à leurs appâts. Les grandes villes, les boîtes de nuit, les bars et les trottoirs sont leur terrain de chasse.

Ces jeunes femmes ont rarement recours aux moyens de protection susceptibles de limiter la contamination au VIH. C’est ainsi qu’on recense plus de 62.000 nouvelles contaminations par le virus du sida pour la seule année 2011.

Le Chef des services sanitaires estime à 600.000 le nombre de cas de sida enregistrés ces dernières années en Russie. Plus de 980.000 personnes vivraient avec le VIH en Russie, selon le Programme des Nations unies sur le sida (ONUSIDA).

Environ 0,9% de la population russe adulte serait infectée par le virus du sida alors que la moyenne pour l’Europe occidentale et centrale est de 0,2%.

Revision List

Commentaires :

commentaires

 

0 Commentaires

Soyez le premier visiteur à commenter cet article.

Postez un commentaire

 

Veuillez vous connecter to post a comment.