Share Button

L’Afrique du Sud est le pays africain le plus durement touché par la pandémie de grippe A (H1N1), avec un total de 59 décès est des milliers de malades. De son côté, l’Allemagne vient de franchir le cap de 10.000 cas avérés, selon l’Institut Robert Koch de Berlin.

L’Institut national des maladies contagieuses (NICD) a confirmé 11.500 cas de grippe A (H1N1) en Afrique du Sud, dont 59 mortels. Au moins 21 femmes et 14 personnes vivant avec le VIH/Sida figurent parmi les victimes.

L’Institut Robert Koch de Berlin qui collecte les données nationales Allemandes concernant la grippe A (H1N1) et en procède à l’analyse, a publié une analyse détaillée des 10 000 premiers cas. Les éléments les plus remarquables de cette analyse, réalisée alors que le pays comptait 14 940 cas au 25 août dernier. Le virus affecte essentiellement les adolescents et adultes jeunes (voir graphique ci-dessous).

L’âge médian des grippés était de 19 ans (0-89 ans, 54 % d’hommes). Cette distribution représenterait, en terme d’incidence, 90 cas pour 100 000 habitants dans la tranche 15-19 ans mais moins de 1 pour les seniors, sans qu’on ne sache encore s’il s’agit d’une conséquence de la dynamique actuelle de l’épidémie à son début, ou si c’est dû à une immunité acquise précédemment.

Le virus de la grippe A (H1N1) est très habituellement responsable d’une maladie bénigne, avec toux (82 % des cas) et fièvre (78 %). L’apparition d’une pneumonie ne concernait que 26 personnes, soit 0,4 % des 6460 cas renseignés ; 3,3 % seulement des infectés présentaient un terrain à risque (insuffisants respiratoires, diabète, obésité etc, dont grossesse), sans doute à rapporter aux moyennes d’âge des malades. Aucun décès directement lié au virus n’a été signalé.

La première vague de la pandémie touche sans doute à sa fin. Les Allemands ont pu constater un pic à partir de la mi-juillet, avec plus de 500 nouveaux cas par jour et 3 000 cas par semaine à la fin du mois, précédant un net repli.

Le bilan au niveau mondial est de plus de 3.486 décès liés à la grippe A (H1N1).

Commentaires :

commentaires

 

0 Commentaires

Soyez le premier visiteur à commenter cet article.

Postez un commentaire

 

Veuillez vous connecter to post a comment.