Share Button

alzheimersLa Journée mondiale consacrée à la maladie d’Alzheimer aura lieu le 21 septembre prochain. Quelques 850 000 personnes sont touchées par la maladie d’Alzheimer en France, dont 3600 à la Réunion où de nombreux cas de troubles de troubles de comportements ne seraient pas diagnostiqués et seraient pourtant des malades d’Alzheimer. Parmi les malades, plus de 80% restent dans leur famille. A l’approche de la journée mondiale d’Alzheimer, l’association France Alzheimer Réunion souhaite sensibiliser la population aux difficultés rencontrées par ces aidants familiaux.

A la Réunion, plus de 80% des malades d’Alzheimer sont pris en charge par leurs familles. A l’occasion de la 16ème Journée Mondiale d’Alzheimer prévue le 21 septembre, l’association France Alzheimer Réunion place cette année les aidants familiaux au coeur de cet événement.

“Ces aidants bénévoles, principaux acteurs de la prise en soins des personnes malades, sont les deuxièmes victimes de cette maladie qui entraîne une dépendance et une perte d’autonomie comparables à celles liées aux handicaps les plus lourds” expliquent les membres actifs de cette association.

Lucie, 86 ans, est atteinte de la maladie d’Alzheimer. Sa fille Monique explique qu’elle doit prendre soin d’elle 24 heures sur 24 “à cause des troubles comportementaux liés à la maladie”.

L’association France Alzheimer Réunion souhaite sensibiliser la population quant aux difficultés traversées quotidiennement par les aidants familiaux.

Des propositions ont été formulées afin de soulager les aidants familiaux tel que le “développement de la prise en charge occasionnelle des malades”. Il faut cependant noter l’importance du dépistage qui permet au patient de prendre conscience de sa maladie.

“L’aidant familial consacre jusqu’à 17,5 heures par jour à l’accompagnement de la personne malade. Il est ainsi confronté à une quadruple charge: affective, psychologique, physique et financière. Or, son rôle n’a été reconnu qu’avec la Loi du 11 février 2005 et leur accompagnement par les pouvoirs publics reste encore largement insuffisant malgré le troisième plan Alzheimer 2009-2012″ explique les représentants de l’association.

En ce sens, la Journée Mondiale Alzheimer permettra de faire le point et de pouvoir réunir au cours d’une même journée tous les intervenants associatifs et prestataires qui oeuvrent dans ce domaine. Les échanges seront au centre des manifestations programmées les 19, 20, 21 et 25 septembre.

Commentaires :

commentaires

 

0 Commentaires

Soyez le premier visiteur à commenter cet article.

Postez un commentaire

 

Veuillez vous connecter to post a comment.